Image default
Entreprise

Projet de traduction : comment le réussir ?

La maîtrise de plusieurs langues est indispensable pour traduire des textes ou des documents. Pourtant, ce talent n’est pas donné à tout le monde, de plus cela requiert du temps. C’est pourquoi la plupart des entreprises, quel que soit le secteur d’activité, font un recours aux services d’une boîte de traduction professionnelle.

Confier son projet de traduction à une agence spécialisée

Pour être sûr de réussir un projet de traduction, il est préférable de confier les documents entre les mains d’une agence spécialisée dans le domaine. En effet, faire appel à une agence de traduction, c’est l’assurance de bénéficier d’une prestation à la hauteur des attentes. Elle dispose de professionnels compétents pour assurer un traitement efficace des documents et l’ensemble des contenus. Une équipe de traducteurs qualifiés se penche sur le projet afin de garantir la cohérence des textes.

Pour mener à bien ses missions et accélérer le travail, le spécialiste en traduction n’hésite pas à utiliser des moyens de technologie avancés. Le document à traduire sera confié entre les mains d’un traducteur spécialisé dans le domaine en question. S’il s’agit d’un texte en lien avec la santé, le professionnel en charge de la traduction devra posséder les compétences et les connaissances requises dans cette branche. Avant de remettre le texte aux clients, une équipe de relecteurs internes de l’agence passe en revue les styles rédactionnels, les choix des terminologies, etc. Ainsi, le client est sûr de recevoir un document traduit dans le respect des règles linguistiques.

Quelle différence avec un traducteur indépendant ?

S’offrir les services d’un traducteur indépendant pour planifier le déroulement du projet, présente à la fois des atouts et des inconvénients. Tout d’abord, l’entreprise pourra échanger directement avec celui-ci. De son côté, le consultant est à même de solliciter le client en cas de problème. Il propose également un tarif abordable par rapport aux grandes boîtes de traduction. En général, son prix se situe entre 5 et 10 centimes par mot. Ce qui pousse davantage les clients à se tourner vers ses services. Cependant, il prend des risques en travaillant seul, car la qualité de prestation peut laisser à désirer.

Il ne dispose pas d’un relecteur qui passera en relecture les textes avant la livraison. De plus, il se peut qu’il ne maîtrise pas le domaine sur lequel il doit travailler. Par exemple, il ne dispose pas forcément des compétences requises pour traduire un document juridique. Ainsi, le document peut être incompréhensible pour le destinataire. Plutôt que de se précipiter sur un freelance en voyant son tarif, il est plus prudent de faire preuve de vigilance. Bien sûr, si le dossier à traduire est plus court, il peut s’en charger sans crainte. Dans le cas d’un texte plus compliqué, il est préférable de se fier aux compétences d’une agence de traduction.

Related posts

Transport Chine à l’international : les différents moyens et leurs rôles

Claude

Les clés de succès d’une soirée d’entreprise

Odile

Les matériels de boulangerie indispensables

Claude