Image default
Retraite / Seniors

Les conseils pour obtenir une aide-ménagère à domicile

Vous ne pouvez plus effectuer les tâches ménagères courantes ? Voici les démarches à suivre quand on a besoin d’être secondé à domicile. Découvrez qui a droit à un tel service, comment l’obtenir et, quelles sont les aides financières attribuées.

J’ai le droit à une aide à domicile ?

Vous rencontrez des difficultés à entretenir votre intérieur ? Faire le ménage ou le repas est devenu impossible à réaliser ? Vous pouvez bénéficier d’une aide-ménagère à domicile en remplissant certains critères et pour une période définie.

Les critères pour obtenir une aide à domicile

Voici les conditions nécessaires pour effectuer une demande :

  • Ne plus pouvoir accomplir les tâches ménagères du quotidien
  • Si votre inaptitude est reconnue, vous devez avoir au moins 60 ans
  • Pour les autres cas, c’est à partir de 65 ans
  • Les ressources mensuelles doivent, aussi, ne pas excéder un certain plafond. À titre indicatif, si vous êtes seul vous devez recevoir moins de 800 euros et si vous vivez en couple, vous devez gagner mois de 1242 euros.
  • Cependant n’ignorez pas que certaines caisses de retraite et maints complémentaires de santé ne requièrent pas de condition d’âge. N’hésitez pas à contacter votre mutuelle.

Combien de temps peut-on garder une aide à domicile ?

Ce temps d’aide si précieux est attribué en fonction de l’autonomie du bénéficiaire. Cette disponibilité d’un intervenant expérimenté est évaluée par l’organisme qui finance le coût.
Par exemple :

  • si vous êtes une personne seule vous pouvez prétendre jusqu’à 30h/mois
  • si vous vivez maritalement, on vous attribuera les services d’une femme de ménage pour 48 h/mois au maximum.

Comment obtenir une aide à domicile : les démarches

À qui s’adresser pour effectuer les formalités ?

Pour une personne à la retraite et âgée de plus de 60 ans, s’adresser :

  • au Conseil départemental
  • aux Caisses de retraite : si le Département a refusé de vous délivrer un financement, une aide au maintien de la personne à domicile subsiste.

Selon votre statut, contactez :

  • la CPAM
  • la caisse régionale du RSI, le Régime Social des Indépendants
  • la Mutuelle Sociale Agricole, la MSA
  • la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail, la CARSAT

Enfin, vous pouvez aussi obtenir les renseignements sur les modalités d’une prise en charge après une hospitalisation. Par exemple, auprès de :

  • la mairie de votre ville
  • le Centre d’Action Sociale de la commune
  • la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie
  • votre médecin

Quel formulaire demander pour une aide à domicile ?

Dans un premier temps, un professionnel de la santé va établir une prescription pour le patient. Votre Caisse de Retraite va vous délivrer par la suite un formulaire à remplir. Vous le remplirez et le rendrez avec les justificatifs demandés (la prescription et vos ressources).

Quelles aides financières pour un service d’aide personnalisé ?

Des aides financières sont attribuées pour vous soulager de l’important coût d’un Service à la personne.

L’aide financière versée par le département

Voici ce que les services d’un département proposent :

  • Une somme attribuée au patient est calculée en fonction de ses revenus.
  • Cette aide est versée au bénéficiaire qui doit la gérer. C’est dans le cas où il emploie directement une aide-ménagère. Elle peut être, aussi, donnée au Service à domicile. Ce dernier est habilité par l’Aide sociale.
  • S’il décède, ce qu’il reste de la somme allouée est à rendre si la succession s’avère supérieure à 46 000 euros, ceci avec un abattement.
  • La Caisse d’Assurance Maladie prend en charge le coût de l’emploi d’un Service à la personne pour trois mois, renouvelable deux fois si vous subissez une Affection Longue Durée (ALD)

Aide financière par la Caisse de retraite

Si le département refuse de vous attribuer une aide, tournez-vous vers votre Caisse de retraite.

  • L’aide varie d’une caisse à une autre, il convient de se renseigner auprès de l’organisme auquel vous êtes rattaché.
  • Le principe demeure le suivant : le bénéficiaire participe à la hauteur de ses revenus, cela va de 10 à 73 % des dépenses pour les personnes à la retraite avec un plafond fixé à environ 1800 euros par an.

Pour une aide à l’autonomie (toilette, habillage ou garde à domicile), le ménage (lavage du sol, vitres, repassage), une aide aux repas (courses, préparation) ou pour un accompagnement (promenades, garde d’enfants), les démarches à effectuer restent simples et rapides. Les aides financières attribuées facilitent le coût engendré. N’hésitez pas à solliciter des professionnels d’aide à domicile formés et compétents.

Related posts

Guide sur la retraite des libéraux

Irene

Les seniors et leur sommeil

Sonia