Image default
Emploi / Formation

Les bons plans pour postuler sur le marché de l’emploi anglophone

30Les critères de recrutement dans les pays anglophones sont très différents de ceux des Français. Là encore, il y a les candidatures de modèles britanniques et les candidatures américaines. Il est donc important de savoir différencier ces points pour être sûr de ne pas se tromper. Voici donc les bons plans accessibles sur le sujet.

Les bonnes pratiques pour le CV

Il faut tout d’abord savoir que le CV peut être une à trois pages. Il comporte plus de détails et des renseignements supplémentaires. Cependant, le modèle britannique, lui, ne dépasse pas deux pages. La photo n’est pas trop demandée. Dans tous les cas, il est possible qu’on le demande surtout si le poste se trouve dans le secteur Marketing ou un emploi au contact de la clientèle. Dans tous les cas, si un doute s’établit quant à l’élaboration de son CV, il est toujours possible de consulter un traducteur de CV Anglais.

Malgré tout, un CV doit comporter l’état civil indiquant son nom, prénom, numéro de téléphone, la nationalité et le mail. Mais pour un modèle américain, il faudra éviter de marquer sa date de naissance, son âge, sa situation conjugale, son permis… En général, c’est pour éviter toute information discriminatoire lors du recrutement. Ensuite, au centre du CV, on doit trouver le Professional Objective pour le modèle britannique et Carreer Planning pour le modèle américain. Ce point est indispensable pour valoriser le poste.

Après avoir établi l’intitulé du poste, il est possible de l’accompagner de quelques phrases indiquant ses objectifs à moyen terme. Après cela, il est aussi nécessaire de détailler les étapes de ses formations après le Bac en débutant par la plus récente. Quant aux formations françaises qui n’ont pas d’équivalents, certains termes peuvent aider comme High-School diploma pour le Bac, two-year technical degree pour le BTS, Bachelor’s Degree pour la licence…

En général, le CV américain tend plus à mettre en avant ses atouts personnels alors que pour le CV britannique il faudra une plus grande réserve. La rubrique la plus importante est le Work Experience. On y mentionne les expériences les plus significatives de la plus récente. Il faudra oublier les tirets, mieux vaut rédiger complètement. Les trous sont à bannir, surtout pour les modèles britanniques. Mieux vaut y ajouter des expériences personnelles.

Les points essentiels à savoir pour la lettre de motivation

Pour la lettre de motivation, le mail est la tendance, surtout pour les Britanniques. C’est plus pratique pour eux. De plus, ils n’admettent pas trop les longs récits. Ils préfèrent les lettres plus directes et plus spontanées. De ce fait, il est nécessaire de dire en deux lignes seulement les raisons pour lesquelles le candidat souhaite intégrer l’entreprise.

Les recruteurs veulent tout simplement trouver des qualités humaines dotées de personnalités uniques que des diplômes. Dans ce cas, en moins de 7 lignes, il suffit de présenter un argument accrocheur sur les raisons de la candidature et les avantages pour eux de recruter cette personne.

Dans tous les cas, il est toujours important de savoir rédiger d’une manière sérieuse une lettre de motivation. En général, elle doit comporter 4 parties dont une introduction incluant la raison de son intérêt pour le poste, le lien avec ses anciennes expériences, les motifs qui expliquent pourquoi l’on est opérationnel directement et enfin l’intérêt pour le poste et la demande de rendez-vous.

Related posts

Comment obtenir son BTS comptabilité gestion ?

Claude

Gros plan sur les missions d’une agence d’intérim

Odile

Coaching : tout ce que vous devez savoir

Tamby