Image default
Web & Technologie

Le talkie-walkie : accessoire indispensable des métiers de sécurité

Utiliser un talkie-walkie, c’est avant tout bénéficier d’une communication gratuite. Rien de plus intéressant pour le personnel de sécurité qui a besoin d’échanger des informations en permanence.

Pour une utilisation correcte, il est important de prendre connaissance des réelles caractéristiques d’un talkie-walkie. En ce sens, il faut donc s’informer sur tous ces petits détails qui le rendent utile.

Communiquer gratuitement avec praticité

En pratique, avec un talkie-walkie, il n’est plus nécessaire de régler des factures mensuelles d’abonnement comme avec les téléphones ou internet. D’ailleurs, il s’agit ici d’une communication sans réseau téléphonique.

Mais si l’on préfère un talkie-walkie doté d’une licence, il faudra tout de même payer des frais selon le canal personnel choisi. Toutefois, il s’agit le plus souvent d’un paiement unique et il est alors possible d’utiliser le talkie-walkie autant qu’on le souhaite.

Outre cela, cette radio bidirectionnelle se trouve être un outil permettant de faciliter la communication. En effet, il est bien plus facile à manier qu’un Smartphone standard.

Inutile de mémoriser des numéros pour pouvoir parler à un de ses interlocuteurs. Cliquer sur une touche suffit pour transmettre un message, et il sera reçu immédiatement. L’unique condition pour cette praticité, c’est de garder le dispositif allumé.

Talkie-walkie : appareil autonome et endurant pour une utilisation dans les métiers de sécurité

Il est à rappeler que les talkie-walkies font partie du quotidien des personnels de sécurité. Ainsi, pour ce type de travail, mieux vaut opter pour des modèles professionnels recouvrant une portée assez longue.

Au fait, un talkie-walkie est appareil autonome, qui ne dépend pas d’une antenne ou d’une station relais.

Il garde l’intégralité de ses fonctionnalités dans tous les coins de l’environnement : au sous-sol, dans la forêt, ou dans des bâtiments bétonnés. Même en milieu aquatique, des talkies-walkies nautiques restent tout à fait fonctionnels.

Il dispose d’une autonomie de batterie de plus de 12 heures au total après une charge complète. Cette caractéristique évite de charger régulièrement l’appareil comme avec les Smartphones.

De plus, sa grande endurance est sûre d’impressionner n’importe qui. En effet, sa robustesse lui assure la survie, quelles que soient les conditions de son utilisation : poussières, chutes, eau… Certes, il peut être victime de quelques égratignures, mais les concepteurs ont déjà intégré un antichoc afin d’optimiser sa résistance et son étanchéité.

Le talkie-walkie professionnel

Techniquement, un talkie-walkie professionnel doit posséder une licence. Ce modèle s’utilise dans un secteur plus large que les « fréquences libres » de la limite française et européenne.

De ce fait, son fonctionnement est basé sur la bande type VHF avec une puissance de 3 à 5 Watts au maximum. Les bandes varient de 150 MHz à 800 MHz. Il est également muni d’un certain nombre de fonctionnalités comme le mode anti-bruit ou la fonction VOX.

On a le choix entre le modèle analogique pour une communication simultanée et la radio numérique.

Related posts

Communication par l’objet : quels supports high-tech choisir ? 

Tamby

Sécurité maison : guide d’achat d’une caméra de surveillance

Sonia

Téléphone pliable Samsung: tout ce que nous savons jusqu’à présent

Clarisse