Image default
Loisirs

Coronavirus : le grand triomphe du streaming vidéo

Selon Hadopi, les plateformes de streaming ont enregistré une véritable hausse de leur nombre d’abonnés et cela grâce au confinement. En effet, dans tous les foyers confinés, le streaming vidéo devient l’activité principale de la journée et même de la soirée.

La crise ne fait pas que des malheureux

Le Coronavirus a provoqué une crise sanitaire, économique et sociale inédite et cela dans le monde entier depuis plus d’un mois. Même si différents secteurs sont à l’arrêt, les services de streaming ont sorti leur épingle du jeu.

En outre, les internautes consomment différents types de contenus. Mais le contenu le plus regardé en cette période de confinement, c’est le bien culturel en ligne. En effet, selon l’étude Hadopi (Haute autorité pour les diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet), le confinement a laissé le temps aux français de s’intéresser aux oeuvres culturelles et d’y prendre goût.

Les études d’Hadopi révèlent également que pour accéder à ces oeuvres culturelles, les français ont souscrit à des abonnements payants de vidéo à la demande pendant le confinement. En ce qui concerne les vidéos en streaming, il apparaît que le confinement a poussé 27 % des français à souscrire également à un abonnement payant sur des plateformes de streaming. Cliquez ici pour accéder au contenu de streaming vidéo.

Le streaming vidéo : un véritable loisir français

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’au-delà de la période de confinement, cela fait plusieurs années que le streaming vidéo est devenu un des loisirs préférés des français. Le baromètre Hadopi a montré que le marché du streaming est largement dominé par la plateforme Netflix.

En effet, 72 % des foyers intérrogés affirment s’être abonnés aux services du leader mondial de la vidéo en streaming. Netflix se place largement au dessus des autres services comme Amazon Prime Video (29 %) ou myCanal (25%).

Mais c’était sans compter sur l’arrivée d’un petit nouveau sur le marché du streaming : Disney+. Lancé en plein confinement, le service fait envie aux utilisateurs. En outre, 20 % des adeptes de streaming pensent s’y abonner dans les mois qui viennent.

Disney+ bénéficie donc d’un gros réservoir de futurs clients et cela concerne autant les adultes que les enfants. De plus, son tarif de 6,99 euros par mois va en séduire plus d’un. Vous pouvez essayer la plateforme gratuitement pendant 7 jours et si vous n’êtes pas convaincu par le service, vous pourrez résilier sans frais avant d’être facturé.

Related posts

Voir un magicien professionnel à Lyon

Irene

Le coup de pouce le plus rapide pour progresser dans League of Legends

Amaury du Guily

Pourquoi consulter une voyante medium ?

Angelique