Image default
Entreprise

Boulangerie-pâtisserie, quel matériel prévoir ?

Notez cet article

La qualité du matériel conditionne largement la réussite d’une enseigne de boulangerie-pâtisserie. Quels sont les équipements nécessaires à l’ouverture d’une boutique, et lesquels peuvent attendre que la demande augmente ?

Le matériel incontournable pour une boulangerie-pâtisserie au démarrage

La liste du matériel indispensable pour une boulangerie-pâtisserie peut s’allonger très vite, allant des fours aux unités de stockage en passant par les balances et les ustensiles de façonnage. Lors de la phase de démarrage, il est préférable de se concentrer sur la confection de certains produits avant de faire évoluer le matériel pour pouvoir sortir d’autres produits plus tard. Le pétrin est une machine indispensable, car il sert à préparer les pâtes. Il faut également faire l’acquisition d’un batteur et d’un mélangeur dès le départ. Ces équipements sont disponibles dans des capacités variables, il revient à l’artisan de choisir ceux qui correspondent le mieux à son projet.

Les façonneuses, qui permettent de réaliser automatiquement le façonnage des baguettes, ainsi que les diviseuses, qui permettent de confectionner différents pâtons de manière égale, ne sont peut-être pas indispensables au départ, surtout si le budget est limité. Il vaut mieux investir dans les équipements de cuisine de base comme les moules, les brosses spéciales, les plaques à baguette et les lames de boulanger, ainsi que dans les présentoirs et vitrines réfrigérées pour la boutique. Naturellement, il faut s’équiper d’un four. A noter qu’un four à pain de 8 m2 de surface de cuisson, qui permet aussi de cuire des viennoiseries, peut coûter jusqu’à 30 000 euros pour les modèles les plus perfectionnés. Rien ne vous empêche cependant d’acheter un four à pain d’occasion. Il ne faut également pas faire l’impasse sur les matériels de conservation comme les congélateurs.

Le matériel de boulangerie doit être évolutif en fonction de la croissance de l’activité. S’il est possible de changer certaines machines en passant à des capacités plus importantes si la demande augmente, il est également possible de diversifier ses produits. Il est par exemple possible de proposer des produits de type restauration rapide comme des sandwiches ou des quiches. On peut aussi penser à ouvrir un coin chocolaterie, mais cela signifie une nouvelle liste d’équipements à acheter.

Le matériel de base pour travailler le chocolat

Charlottes, mousseux, moelleux, fondant, gâteaux ou tartes au chocolat peuvent compléter les produits d’une boulangerie-pâtisserie. Le matériel chocolatier sert à faire fondre, racler, refroidir ou confectionner une décoration en chocolat, et à chaque machine correspond un usage précis. La trempeuse permet de chauffer et de garder une préparation à la bonne température pour la réalisation de bonbons, fondant, sauces et nappages, tandis que le peigne à décor est incontournable pour dessiner des motifs de décoration : stries, spirales, ondulations, rosaces, bourgeons…

Pour contrôler la température du chocolat qui varie en fonction du produit, il est indispensable de s’équiper d’un thermomètre. Il en est de même pour les fourchettes à tremper et les broches qui permettent de vérifier la consistance du chocolat, ainsi que pour le rabot et la râpe à chocolat qui sont utiles pour obtenir des copeaux et des particules. Pour la réalisation de différentes formes en chocolat, le papier guitare est incontournable, et pour faire refroidir rapidement une préparation pour pouvoir la travailler, il vous faut une plaque en marbre.

Related posts

Le management de transition : une solution pour remédier à des défaillances managériales

Odile

Les matériels de boulangerie indispensables

Claude

Quel est l’intérêt de travailler avec une agence de communication ?

Claude