Image default
Maison / Bricolage / Déco

Remplacement de chaudière : les aides financières possibles

Notez cet article

Faire remplacer une chaudière n’est pas toujours évident pour de nombreux ménages. Or, quand cet équipement commence à montrer des signes d’usures ou quand il présente des dysfonctionnements, le remplacement est souvent la meilleure chose à faire. Heureusement, il existe différentes aides financières que vous pouvez opter pour améliorer votre système de chauffage. Accompagnées de conditions ou non, ces aides financières vous permettront d’effectuer une transition énergétique plus facilement.

Remplacement de chaudière sans aide : à quel prix ?

Le remplacement de chaudière est une opération qui exige un budget conséquent. Et bien qu’il soit difficile d’établir un montant précis pour le remplacement d’un système de chauffage, il reste toutefois possible d’effectuer une approximation. En effet, pour déterminer le prix pour le remplacement d’une chaudière, il faut prendre en compte plusieurs critères comme le type de chaudière que vous avez choisi. Et en outre des frais d’installation, il convient également de prendre en compte les factures d’énergie mais aussi les coûts pour l’entretien et la maintenance des équipements. En fonction du type de chaudière installé, l’entretien peut à lui seul exiger 100 à 250 euros.

Il est donc clair que le remplacement d’une chaudière n’est pas un choix à faire au hasard. Il faut également prendre en compte d’autre détail important comme les besoins en énergie qui va dépendre de la taille de l’habitat, de son orientation ou encore du climat. Il faut donc faire en sorte que le remplacement de votre système de chauffage vous permette de consommer moins d’énergie tout en vous fournissant un rendement optimal. Autrement dit, il faut que l’argent que vous aurez dépensé dans votre nouvelle installation soit un bon investissement malgré le lourd montant.

Par ailleurs, l’estimation du prix d’installation d’une nouvelle chaudière se fait bien plus facilement avec l’aide d’un professionnel. En région parisienne, vous pouvez faire appel à un plombier 91 pour effectuer un devis gratuit pour une telle opération. Un technicien connaît tous les détails qu’il faut prendre en compte pour que vous puissiez vous préparer financièrement à votre transition énergétique.

Mais en général, en fonction du type de chauffage à installer, il faut prévoir entre 3 000 et 12 000 euros pour d’une chaudière à gaz, à fioul ou à granulés. IL faut par contre compter jusqu’à 10 000 euros pour l’installation d’une pompe à chaleur.

Les aides financières disponibles

Comme le coût d’une transition énergétique n’est pas donné à tout le monde, on ne peut que compter sur les aides financières pour l’installation d’une chaudière. Elles sont nombreuses et sont applicables avec ou sans conditions selon le type d’aide. Donc, après que vous ayez effectué l’estimation des travaux d’installation auprès d’un professionnel comme plombier 91, il vous faut alors choisir l’aide qui vous soit la plus accessible.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, qu’on connaît également sous le sigle de CITE est un dispositif fiscal que tout le monde qui souhaite effectuer des travaux d’amélioration énergétique pour sa maison peuvent bénéficier. Ce système d’aide est disponible dans tout le territoire français, en métropole comme en outre-mer. Les ménages qui ont recours à cette aide peuvent bénéficier d’un remboursement jusqu’à 30% du montant engagé pour l’installation de la nouvelle chaudière à gaz, à fioul ou à micro-cogénération gaz. Afin d’estimer le prix que vous pourrez bénéficier, effectuer un devis auprès d’un spécialiste en chaudière à l’instar d’un plombier 91 vous sera pratique.

Pour pouvoir bénéficier de cette aide dans le cadre d’un changement de chaudière, il faudra faire appel à un artisan ou une société spécialisée en bâtiment qui dispose de la mention RGE. Le crédit d’impôt pourra alors être bénéficié en indiquant sur la déclaration des revenus le prix du matériel que vous venez d’installer un an après les travaux. Cette aide s’applique aussi dans le cadre d’une copropriété. Le propriétaire ou le locataire occupant l’appartement pourra donc, sous l’accord de tout le syndicat, faire appel un installateur pour bénéficier d’une aide par la suite.

La prime énergie

La prime énergie, qu’on appelle également « Coup de pouce économique d’énergie » est une autre aide financière pour les ménages qui souhaitent renouveler leur chaudière par un système beaucoup plus récent et moins énergivore comme celle qui fonctionne à l’énergie renouvelable. Cette aide a été établi dans le but d’aider les foyers subissant une précarité énergétique. Toutefois, depuis le début d’année, tous les foyers peuvent désormais recourir à cette aide. Les conditions d’éligibilité sont d’ailleurs identiques à celui du crédit d’impôt. Il faut que l’installation soit effectuée par un professionnel qui soit reconnu garant de l’environnement. La seule différence c’est que la prime variera en fonction du revenu du foyer concerné. Elle peut donc s’élever jusqu’à 4 000 euros pour ceux avec un revenu modeste mais baisse à 2 500 euros pour les foyers ordinaires.

Le chèque énergie

Le chèque énergie quant à lui est une aide financière à destination des personnes qui subissent des difficultés pour régler leur facture énergétique. C’est un dispositif qui a été établi par la loi en vue de faire remplacer l’équipement des ménages modestes par une chaudière qui soit plus performante. Son montant va aussi dépendre des conditions de ressources ainsi que de la composition du foyer. Et avant de solliciter cette aide auprès de l’Agence des Services de Paiement, encore faut-il connaître à l’avance le type de chaudière qu’il faut installer pour remplacer l’ancienne. L’aide d’un plombier 91 est donc indispensable pour déterminer cela, en particulier pour trouver le matériel qui puisse parfaitement répondre aux besoins du foyer tout en tenant compte du budget de ces derniers.

La TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit est un autre dispositif qui permet aux particuliers d’acheter des équipements pour la réalisation des travaux d’économies d’énergie. Seulement, ce ne sont pas à toutes les chaudières que cette aide est applicable. Il faut que l’efficacité énergétique saisonnière du matériel soit au-delà de 90% pour être éligible. Comme connaître ce taux n’est pas évident pour tout le monde, faire appel à un plombier 91 reste recommandé pour pouvoir déterminer ce pourcentage.

Related posts

Astuces pour remplacer une toiture intelligemment

Tamby

Des bonnes raisons de rénover sa salle de bain

Angelique

Comment détecter une fuite de gaz ?

Angelique