Image default
Avocat / Loi / Législation

Dans quelles circonstances faire appel à un avocat en droit du dommage corporel ?

L’avocat en droit du dommage corporel doit impérativement être contacté dans les plus brefs délais après qu’une victime donnée ait subi un préjudice. En plus d’orienter cette dernière, il l’accompagnera et la représentera au cours d’une procédure amiable et d’un contentieux.

Contacter un avocat, même en cas de petites séquelles

Connu également sous l’appellation de préjudice corporel, le dommage corporel est une atteinte qu’une personne a subie sur son corps. Celle-ci peut se traduire par un préjudice esthétique, des souffrances physiques, des blessures, etc. Elle peut de même concerner ses droits extrapatrimoniaux, tels que l’atteinte à l’honneur, la perte d’un être cher ou encore de son patrimoine, comme un dommage économique ou matériel. La victime qui a subi ce genre de dommage a droit à une réparation. Elle peut obtenir une indemnisation sous forme de rente ou de capital. Cette réparation est fixée en fonction des assurances, du dommage et de la responsabilité d’un tiers.

L’intervention d’un avocat est fortement recommandée si la victime ou un proche de celle-ci risque de subir des conséquences graves à cause du dommage corporel. Dans la majorité des cas, les accidents de la route peuvent provoquer de petites séquelles, entraînant ainsi des différends avec l’assurance de la personne concernée, notamment dans le cadre de l’indemnisation des préjudices subis. Dans un tel cas, l’avocat peut défendre la victime. Cette dernière doit le contacter immédiatement après les faits afin de bénéficier de ses précieux conseils et de son aide dans les différentes démarches à suivre.

Les missions de ce juriste

Une personne a besoin d’un avocat en dommage corporel lorsqu’elle est victime d’un accident du travail, de la vie, de la route, d’un accident médical ou sportif, d’une agression, d’un attentat, etc. Ce professionnel est chargé de la représenter et de l’accompagner dans la réalisation des diverses démarches à suivre pour la procédure d’indemnisation. Après avoir interrogé la victime sur les circonstances ayant entraîné le préjudice, il l’aide à réunir toutes les pièces médicales qui seront indispensables pour l’évaluation médico-légale et pécuniaire. Chaque pièce donnée par le client est examinée par le spécialiste en question, qui possède quelques notions de base en médecine.

À partir des pièces médicales fournies, l’avocat propose différentes procédures à son client, puis l’oriente vers celle qui convient le mieux face aux préjudices subis. La procédure est également choisie après analyse de ses chances de succès. Avant de recourir à une stratégie contentieuse ou amiable, le professionnel oriente son client vers un médecin-conseil qui examine le blessé, l’assiste et le défend sur le plan médical pendant toute la procédure. Dans le cadre d’un accident médical, ce médecin, qui collabore avec l’avocat, optimise le dossier médical et évalue de manière juste le préjudice subi. L’avocat veille en outre au respect des règles de l’expertise judiciaire, car c’est habituellement de celle-ci que dépend l’indemnisation de la victime. Chargé de négocier le montant des indemnités versées au cours d’une procédure amiable, ce spécialiste représente d’ailleurs son client pendant la procédure judiciaire si l’indemnisation obtenue n’est pas suffisante.