Image default
Société

Quels sont les frais à prendre en compte lors d’un décès ?

Après un décès, il y a des factures à régler en rapport avec les funérailles. Généralement, ces frais sont à la charge de la famille proche. Cet article vous informe des éventuels frais à prendre en compte. Ce qui vous évitera de vous faire prendre au dépourvu dans le cadre du décès d’un proche ou même pour préparer votre propre mort.

Frais d’obsèques

Il existe différents organismes qui sont habilités à s’occuper de l’organisation des obsèques. Parmi eux il y a les entreprises, les associations et les régies communales. Faire appel à leur service vous sera d’une grande aide. En effet, ils assurent le service complet de l’évènement. Les frais d’obsèques vont varier selon votre choix de service. Le prix en moyenne en France est de 3 350 euros.

Chambre funéraire

Une chambre funéraire est un lieu où sont placés les corps en attendant d’être inhumés ou incinérés. C’est un établissement privé de service public. Il dispose de tous les équipements nécessaires liés aux funérailles. Les chambres funéraires sont en général à louer et sous la charge de la famille du défunt.

La pierre Tombale

Pour un décès, il est connu que l’achat d’une pierre tombale est toujours à prévoir. Qu’il s’agit d’un enterrement ou d’une crémation la dépouille toujours être déposée dans un cercueil. Sur le coût, il existe plusieurs types de pierre selon votre budget. Le prix d’un cercueil s’élève de 500 à 8000 euros (voir plus d’informations sur le site www.france-tombale.fr/.

La concession

La concession est un morcèlement de terrain en vue d’un enterrement. Le coût de la concession dépend des catégories. Elle peut avoir une durée de  15 ans, 30 ou même perpétuelle. Cependant elle est renouvelable à chaque échéance. La somme est généralement fixée par le conseil municipal de la commune.

En cas de décès, il est important de savoir si le défunt dispose d’une concession. Cela permet d’être fixé sur l’endroit de l’enterrement. Par ailleurs, il informe l’héritier de l’échéance de la concession

Inhumation ou crémation

Les frais d’inhumation ne doivent pas poser de problème si la personne décédée dispose d’une concession. Dans le cas contraire, une simple inhumation peut coûter dans les 500 euros en moyenne. Si la famille n’a pas suffisamment d’argent, la dépouille sera enterrée dans une fosse individuelle dans un terrain de la commune. Elle est gratuite pour une durée de 5 ans au Maximum.

Si vous choisissez la crémation, la cérémonie peut durer de  1heure 30 à 2 heures. Les frais dépendent du crématorium approché. Elle varie dans les 500 à 800 euros.

Droit de succession

Lors d’un décès, les légataires et héritiers doivent payer des droits de succession. Cette opération précédera d’une déclaration de décès afin de recenser tous les biens appartenant au défunt. Ce doit de succession est calculé par l’administration et en fixe le montant. L’opération plutôt complexe est plus ou moins similaire au paiement de l’impôt. Cette somme est une part de l’héritage qui ne revient à aucun des légataires ou héritiers. Les successeurs ne pourront pas accéder à leur part sans payer ces droits.

Related posts

Comment débloquer un coffre-fort dont on a perdu la combinaison ?

Angelique